La vie de bébé La vie de maman

Otite : les réponses à vos questions

oreille-otite-bebe

L’otite moyenne aiguë est la pathologie la plus fréquente de l’enfant avant l’âge de 6 ans et surtout entre 6 mois et 2 ans. Découvrez les réponses d’une pédiatre aux questions que vous vous posez peut-être.

Comment prévenir l’otite chez les enfants ?

Le vaccin anti-pneumococcique est le seul ayant montré un effet préventif sur les otites moyennes aiguës (OMA). Il n’empêche pas les otites à Hæmophilus influenzae, mais il diminue le nombre d’otites à pneumocoque.

C’est aussi important de bien nettoyer et désobstruer le nez des enfants avec du sérum physiologique quand il est encombré. On diminue ainsi l’encombrement des trompes d’Eustache qui assurent la communication entre l’arrière-gorge et les oreilles. Cette communication étant très étroite chez les enfants, elle s’encombre facilement.

Définition : l’otite moyenne aiguë est une infection virale ou bactérienne de l’oreille moyenne faisant le plus souvent suite à une rhinopharyngite. La vie en collectivité favorise ce type d’infection.

Mon enfant a une otite séreuse depuis plusieurs mois, son oreille risque-t-elle d’être endommagée ?

En cas d’otite séreuse, du liquide reste accumulé en arrière du tympan et peut entraîner une diminution de l’audition. Ainsi, chez les enfants souffrant d’otites séreuses chroniques avec un retentissement sur l’audition, la pose de drains est parfois indiquée. Certains signes peuvent alerter les parents : l’enfant parle plus fort ou crie, fait répéter, l’apprentissage du langage et la sociabilisation sont difficiles, etc. Dans ce cas, il faut réaliser un audiogramme chez l’ORL pour contrôler l’audition.

Comment éviter les otites à répétition ?

Les enfants qui font beaucoup d’otites séreuses surinfectent plus facilement et peuvent souffrir d’OMA secondaires. Donc, quand on observe des OMA à répétition, il faut s’assurer qu’il n’y a pas d’otite séreuse sous-jacente à traiter. Le vaccin anti-pneumococcique peut également diminuer ce genre de phénomène. Enfin, si l’enfant de moins de 4 ans fait plus de 8 vraies otites par an (ou plus de 4 chez l’enfant de plus de 4 ans), il faut s’interroger sur son immunité.

Quels sont les traitements ?

En cas d’otite séreuse avec retentissement sur l’audition, les aérateurs transtympaniques (drains) sont indiqués. S’il n’y a pas de retentissement sur l’audition, il s’agira alors juste de traitements locaux et de désobstruction nasale.

En ce qui concerne l’OMA, cela dépend de l’âge. Avant 2 ans, l’enfant est plus à risque de faire une OMA bactérienne pouvant se compliquer. Les antibiotiques sont donc préconisés. Cependant, si l’enfant a plus de 2 ans et ne présente pas de signes généraux importants (fièvre à 40 °C, frissons, hyperalgie), on peut temporiser. Presque 70 % des otites guérissent toutes seules, cela vaut donc le coup d’opter pour un traitement symptomatique par antalgique (paracétamol en première intention, ibuprofène sur avis médical). Le médecin réévalue ensuite les symptômes deux jours après pour voir si les antibiotiques sont nécessaires.

 

oreille-otite-enfant

© Counselling – Pixabay

Vous pourriez aussi aimer

Pas de commentaires

Laisser un commentaire