La vie de maman

Voyager avec un bébé : une première à Copenhague

nyhavn-copenhague

Pour mes 30 ans, monsieur J. m’a offert un petit séjour à Copenhague. J’ai partagé quelques photos sur mon Instagram, mais j’avais envie d’en faire un article. L’occasion de revenir sur ces quatre jours à l’étranger avec mini M. C’était il y a un peu plus d’un mois…

Pourquoi Copenhague ?

C’est une question que l’on m’a beaucoup posée, apparemment cette destination ne fait pas rêver grand monde ! En fait, nous aimons visiter les capitales européennes et les nombreuses photos vues çà et là sur Instagram nous ont donné envie de découvrir cette ville danoise à qui l’on a plusieurs fois attribué le titre de « ville la plus agréable à vivre au monde ». Rien que ça !

Que faire là-bas ?

Copenhague n’est pas la plus belle ville que nous ayons visitée (Rome reste indétrônable à nos yeux !), mais elle a quand même un certain charme et de belles choses à offrir. Voici un petit échantillon de ce que nous avons pu voir.

〰️ De nombreux parcs : Kongens Have, Frederiksberg Have, Ørstedsparken, Kastellet, etc. D’immenses espaces de verdures très bien entretenus où l’on peut se balader et se reposer tranquillement.

〰️ Le Jardin botanique : un espace vert absolument magnifique, calme, bien entretenu et en plein cœur de la ville avec une immense serre à ne pas rater (enfin il paraît, parce qu’elle était fermée lors de notre venue !).

〰️ La rue Strøget : la plus grande rue piétonne de Copenhague et l’une des plus grandes d’Europe.

〰️ Nyhvan : le « nouveau port » de Copenhague avec ses façades colorées, situé au bout de la rue Strøget.

〰️ Tivoli : un parc d’attractions vieux de plus de 170 ans installé en plein centre. Même si nous n’aimons pas les attractions, la visite vaut le coup !

〰️ La Petite Sirène : une statue de bronze située sur un rocher dans le port de Copenhague, près du parc Churchill. Elle n’est pas vraiment impressionnante, mais c’est la figure emblématique du Danemark.

〰️ Le quartier de Christianshavn : connu pour la tour de l’église baroque Vor Frelsers Kirke avec un étrange et superbe clocher doré, flanqué d’un escalier en colimaçon extérieur.

〰️ Le quartier de « Christiania » : le célèbre quartier insolite et alternatif construit au début des années 1970 par une communauté de hippies et de squatters dans une ancienne zone militaire.

〰️ Le Superkilen Park : un parc urbain graphique dans le quartier de Nørrebro.

〰️ Les vélos : il y en a partout, tout le temps !

chateau-rosenborg

Le château de Rosenborg à côté de Kongens Have

kastellet

Kastellet

jardin-botanique

Le Jardin botanique et sa serre

nyhvan

Nyhvan

tivoli

Tivoli

tivoli

Tivoli

tivoli

Tivoli

petite-sirene

La Petite Sirène

Vor-Frelsers-Kirke dans Christianshavn

L’église baroque Vor Frelsers Kirke

christiania

Christiania

superkilen-park

Le Superkilen Park

velos-copenhague

Des vélos !

Où dormir ?

Nous avons opté pour un magnifique hôtel repéré sur le compte Instagram de @jesussauvage. Le Manon Les Suites est un écrin de verdure en pleine ville et sa piscine intérieure nous a tout de suite emballés. Même si nous n’avons pas vraiment pu en profiter pour cause de bébé malade.

Il est idéalement situé à sept minutes de marche de la station de métro Forum (ligne 2) qui rejoint directement l’aéroport de Copenhague et à une dizaine de minutes du centre.

Les chambres sont de petits appartements avec kitchenette, ce qui est plutôt pratique avec un bébé. Seul bémol, il n’y avait rien pour réchauffer la nourriture, heureusement que nous avions prévu le chauffe-biberon/petit pot.

La chambre étant séparée de l’espace salon, nous pouvions coucher mini M. et profiter un peu de nos soirées.

Où manger ?

Voici quelques adresses que nous avons testées et approuvées. Globalement, les restaurants sont très « kids-friendly ». Il y avait toujours une chaise haute à disposition et on a pu faire réchauffer les plats de mini M. sans difficulté. La seule adresse qui n’a pas voulu nous accueillir avec notre mini poussette pour des raisons de sécurité (pas assez de place entre les tables) était tenue par un… Français !

〰️ Kompa’9 : un petit café simple et joli où nous avons pris un délicieux petit déjeuner.

〰️ Café Norden : un incontournable café danois où nous avons mangé des Smørrebrøds (des tartines de pain de seigle garnies, une spécialité danoise).

〰️ Mother : pour manger une bonne pizza dans Kødbyen (Vesterbrø).

〰️ Joe & the Juice : pour un délicieux smoothie et/ou un petit sandwich sans prétention.

kompa-9-copenhague

Kompa’9

smørrebrøds-copenhague

Les Smørrebrøds au Café Norden

Voyager avec un bébé

Ou plutôt avec un bébé malade…

En fait, nous n’avons pas vraiment testé la formule « voyager avec un bébé »… Il s’agissait plutôt de l’option « voyager avec un bébé malade » 🤒 Et ce n’est pas vraiment une partie de plaisir…

Nous partions le samedi matin et mini M. est rentré le vendredi soir de chez la nounou avec un peu de fièvre. Il a pourtant très bien dormi et le lendemain il semblait en forme. Sauf que la fièvre n’a pas cessé de la journée et l’a assommé jusque dans la nuit du samedi au dimanche. Résultat : un bébé pas en forme, grognon, brulant qui a dormi dans notre lit… Puis le dimanche un bébé qui n’avait plus de fièvre, mais toujours grognon à cause de la fatigue accumulée. Une nuit catastrophique plus tard avec un réveil et 1 h 30 pour le rendormir dans son lit, nous étions lessivés. Nous n’avons donc pas pu profiter au maximum de cette jolie ville et sommes rentrés plus fatigués que jamais… Dommage !

… qui marche !

Et puis voyager avec un bébé qui marche depuis peu, ce n’est pas l’idéal non plus. Il ne veut pas rester dans la poussette, mais ne peut pas marcher seul dans la rue, car il ne suit jamais la bonne direction, notre direction…

Conclusion : mieux vaut éviter de voyager jusqu’à ce que l’enfant soit en âge de « suivre » ou alors se dire que le programme sera très allégé pour lui permettre de se défouler entre deux visites. D’ailleurs, à Copenhague, il y a beaucoup d’espaces pour les enfants, avec des jeux sympas et des petits vélos laissés à disposition. C’est très appréciable pour faire des pauses et laisser les enfants se dégourdir les jambes.

Le voyage en avion

Nous appréhendions le voyage en avion, car mini M. ne tient pas vraiment en place, mais finalement ça s’est bien passé. On ne lui a pas montré qu’il pouvait marcher dans le couloir et il n’a donc pas réclamé (au départ de Paris il y a à peine 2 h de vol). À l’aller, nous devions partir à 9 h 35, mais l’avion a été retardé. Mini M. s’est donc endormi avant même de décoller. Au retour, nous sommes partis à 19 h 15, il était donc pas mal agité, mais a fini par se calmer et s’endormir jusqu’à l’atterrissage. Il n’a pas semblé gêné par des douleurs aux oreilles, nous lui avions laissé la tétine et nous lui donnions à boire quand il ne dormait pas.

Même si la grosse fièvre de mini M. nous a donné très vite envie de rentrer à la maison, avec du recul, c’était une belle destination. Et puis, je me suis sentie en sécurité là-bas et si nous avions dû aller à l’hôpital, je suis sûre que l’on aurait été bien reçus !

Vous pourriez aussi aimer

Pas de commentaires

Laisser un commentaire